Archives de l’auteur : admin

Comment jouer avec son chiot cocker

Vous pensez sûrement que jouer est instinctif pour votre chiot cocker, qu’il n’a pas besoin d’apprendre à jouer. Et pourtant, si. Bien sûr, les chiots peuvent jouer seuls, mais il y a aussi des jeux que vous devrez lui apprendre et qui lui seront bénéfiques.

Pourquoi vous devez apprendre à jouer à votre Cocker

Les jeux pour chiots apprennent à votre chien à se contrôler et à être discipliné d’une manière ludique pour lui et pour vous. En plus, ces jeux sont l’occasion de développer une complicité entre vous deux. Un chiot qui joue régulièrement à des jeux de contrôle deviendra un chien adulte équilibré et qui s’ennuie rarement. C’est un point important car un Cocker spaniel qui s’ennuie peut avoir un comportement destructeur et développer des comportement anti-sociaux. Un autre avantage des jeux  est qu’ils permettent à votre chiot de faire de l’exercice. C’est un point important pour qu’il reste en bonne santé et évite d’être en surpoids. Enfin, en apprenant à respecter les règles du jeu, votre chiot cocker aura plus de facilités à devenir propre et à vous obéir en général. Le jeu est finalement un moyen de renforcer votre autorité et votre statut de maître.

Le jeu est un moment de plaisir pour votre chien. Aussi parfois plutôt que de lui donner une friandise pour le récompenser vous pouvez jouer aussi un peu avec lui.

Les règles de jeu à respecter

On distingue deux types de jeux : les jouets à mâcher et/ou peluches, avec lesquels le chien peut jouer quand il veut, et les jouets interactifs tels que les balles, cordes et frisbees – avec lesquels il joue avec vous.

Votre chiot doit pouvoir jouer avec ses jouets à mâcher quand il veut, mais pour les jeux interactifs, vous devez les conserver hors de sa vue. Les jeux interactifs doivent être initiés de votre côté. Ce n’est pas au chien d’initier un jeu interactif. En tant que chef de meute, c’est vous qui décidez quand le jeu commence et quand il s’arrête. Lorsque vous jouez avec votre chien, arrêtez avant qu’il ne s’ennuie, il doit avoir encore envie de jouer lorsque vous arrêtez. Ne laissez pas votre chiot jouer avec les jouets interactifs lorsque la session de jeu est terminée, il ne doit jouer avec que lorsque vous l’avez décidé. Lorsque vous jouez avec votre chien, employez un ton ferme pour attirer son attention. Ne parlez pas avec une voix aigue ou excitée.

Si votre chien essaye de mordre autre chose que ses jouets, enlevez lui l’objet de la bouche en lui ordonnant « lâche ! » ou « laisse ! » et redonnez-lui ses jouets à mâcher.

Ne faites pas semblant de vous battre avec votre chien en le laissant vous monter dessus. Cela lui fait croire qu’il a le droit de se battre avec les humains et de les mordre. Ce type de jeu risque de mettre en péril votre autorité et peut encourager un comportement dominant chez votre chien.

Apprenez à votre chiot à s’asseoir et à attendre avant de jouer – cette discipline renforcera votre autorité et fera comprendre à votre chien que s’il est obéissant il pourra jouer.

Lorsque votre chiot cocker aura bien intégré toutes ces règles, vous verrez que les moments de jeux seront aussi agréables pour vous.

 

L’entretien du cocker spaniel

Il est important d’entretenir et de faire toiletter régulièrement votre Cocker Spaniel. En effet, non seulement cela vous permet d’avoir un chien beau et propre mais surtout cela permet de le garder en bonne santé. L’entretien se fait par le maître mais pour le toilettage (où l’on va tondre à certain endroits et effiler à d’autres) il faut faire appel à un toiletteur car la coupe des cockers est spécifique.

L’entretien du cocker spaniel

Le cocker est un très beau chien mais il nécessite beaucoup d’entretien. Il faut le brosser au minimum une à deux fois par semaine et après chaque sortie « salissante » car ses longs poils ramassent les feuilles, la terre, la boue…Cela évite la formation de noeuds. Le brossage est également utile pour garder votre cocker en bonne santé car il permet de détecter rapidement la présence éventuelle de tiques, de grosseur, d’infection ou autres. Le brossage fait donc partie de l’entretien normal de votre chien au même titre que son alimentation. L’entretien du Cocker comporte le brossage, le bain, l’inspection et le nettoyage des oreilles, des yeux et de sa peau. Enfin, au besoin, vous devrez aussi lui couper un peu les griffes.

Le brossage du Cocker Spaniel

Les cockers doivent être brossés une ou deux fois par semaine avec une brosse à poils doux. Après le brossage, utilisez un peigne en métal pour éviter l’apparition des noeuds. Brossez toujours votre chien avant de lui donner un bain et juste après. Si vous ne le brossez pas avant le bain, les noeuds seront beaucoup plus difficiles à enlever.

La peau

Pendant que vous brossez votre Cocker, pensez à contrôler sa peau pour voir si elle n’est pas rouge, sèche ou infectée. Regardez aussi s’il n’y a pas de puces ou tiques en passant vos mains dans son pelage. En cas de présence de puce ou tique, utilisez une pince à tiques en vente en animaleries ou supermarchés.

Baigner son Cocker

Baignez votre cocker une fois par mois, c’est largement suffisant. Vous pouvez même espacer et le faire tous les deux mois.Tout dépend s’il se salit beaucoup et de son odeur.Voici quelques conseils à suivre pour donner le bain à votre Cocker dans de bonnes conditions:

Utilisez un tapis anti-dérapant à mettre dans votre baignoire. Cela évitera à votre chien de glisser et de déraper dans la baignoire. Il se sentira plus rassuré et ce sera plus facile de le laver. Utilisez de l’eau tiède pour le laver et un shampoing pour chiens, les shampoings pour les humains dessèchent le pelage des chiens. Commencez par laver autour de son cou et ensuite descendez le long de son corps. Cela empêchera les puces de s’évader vers la tête. Ensuite lavez sa tête en dernier et séchez sa tête en premier avec une serviette. Pendant le shampooing, évitez de mettre de l’eau savonneuse dans ses yeux et ses oreilles. Rincez abondamment pour éviter qu’il ne reste des résidus de shampooing sur votre chien. Autrement, il risque des démangeaisons et le dessèchement de sa peau.

Les oreilles et les yeux

Vérifiez les oreilles et les yeux de votre Cocker. Nettoyez ses oreilles entre 1 fois par semaine et 1 fois tous les 15 jours selon leur degré de saleté. Etant donné qu’il a naturellement beaucoup de poils dans les oreilles, le Cocker spaniel  a ses poils tondus à l’intérieur dans le cadre de son toilettage. Le but premier est d’éviter les infections. Lorsque vous contrôlerez ses oreilles, vérifiez qu’elles ne sentent pas mauvais (à force de les laver régulièrement vous serez capable de détecter lorsqu’elles sont propres ou pas) et il ne doit pas y avoir de dépôt de graisse ou de pue. N’utilisez pas de shampooing pour humains mais un produit spécial pour nettoyer les oreilles des chiens (vous en trouverez en magasins spécialisés).  Humidifiez un morceau de coton avec du produit spécial et nettoyez à l’intérieur de son oreille. Le canal auditif doit être propre et sec donc n’utilisez pas trop de produit sur le coton. N’allez pas trop profondément dans le canal auditif. Pour le soin des yeux, nettoyez les dépôts et petites crottes avec un peu de coton. Si les oreilles ou les yeux ont l’air infectées, il faut consulter le vétérinaire.

 

Couper les griffes de votre Cocker

Les griffes de votre chien poussent régulièrement comme nos ongles à nous donc elles doivent être coupées lorsqu’elles sont trop longues. Si vous les laissez pousser trop longtemps ce sera inconfortable pour votre chien. Vous pouvez utiliser de petits ciseaux ou un coupe-griffes spécial pour chiens. Ne coupez que la pointe de ses griffes car il a une veine qui parcourt chacune de ses griffes et vous risquez de provoquer un saignement en la coupant.

Elevages cockers

Vous avez craqué sur le cocker et souhaitez en adopter un ? Si vos moyens vous le permettent, le mieux est de faire appel à un professionnel dans l’élevage des cockers.En effet, nous allons vous expliquer ici les avantages de l’élevage pour se procurer un chien en bonne santé.

Evitez d’aller en animalerie :

C’est parfois la solution la plus simple à priori car votre centre commercial en comporte une et vous vous dites « pourquoi pas acheter mon chien là bas… ». Sauf que vous savez aussi que les animaleries ont souvent mauvaise réputation pour mauvais traitements envers les animaux. Il est vrai que les conditions de vie sont mal adaptées aux chiens : promiscuité, pas de sorties pour prendre l’air…ceci n’aide pas au bon développement mental et affectif des chiots. D’autre part, un des reproches que l’on peut faire aux animaleries est le manque d’informations sur l’origine du chien et ses antécédents (parents). Vous ne connaissez pas ses conditions d’élevage, ses habitudes alimentaires…

Choisir un élevage de cockers

Le choix final d’un éleveur reste bien sûr en partie subjectif mais vous trouverez ici quelques conseils pour éclairer votre choix.

L’âge du chiot : 

En général, les éleveurs prennent soin du chiot pendant les 8-9 premières semaines. Ils sont habitués à manger progressivement de la nourriture solide, et à devenir plus autonomes.

Les conditions d’élevage:

L’environnement et les conditions d’élevage ont des répercussions sur le comportement du cocker et de son caractère. Ses réactions seront différentes s’il a été élevé dans une maison avec un environnement familial ou dans une cage. Dans tous les cas, l’environnement doit être propre et le chien doit avoir été habitué au contact humain. Afin de pouvoir juger les conditions de vie d’un élevage, le mieux est de demander à le visiter. Cela vous donnera l’occasion d’interroger l’éleveur sur les questions que vous vous posez. Ce dernier pourra aussi d’ailleurs vous poser des questions sur votre mode de vie pour s’assurer que son chien sera heureux avec vous.

Quelques éleveurs de Cockers :

Voici quelques sites internet d’éleveurs ainsi que leur département :

Les cockers du Bois d’Achelles (59)

Les aubépines de la Vilco (80)

L’Orme à Lieue (78)

La légende des elfes (27)

Elevage du Rieu-Grand (81)

Miss cocker (82)

Les cockers de l’étang au coeur sauvage (67)

Les gardiens de Romana (49)

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive. Si vous êtes éleveur et souhaitez rajouter votre site, n’hésitez pas à me contacter.

Le cocker américain

cockerballedetennisPhoto Credit: f/orme via Compfight cc

Le Cocker américain est un cousin du Cocker anglais. Comme son nom l’indique, il est originaire des Etats-Unis. Les deux races ont divergé durant le XXème siècle en raison des différences de standards établies dans les deux pays. Le cocker américain a été officiellement reconnu par l’American Kennel Club en 1878, même s’il existait déjà aux USA depuis le XVIIème siècle. Le Cocker a été la race de chien la plus populaire aux USA pendant les années 40, 50 et 80. Deux présidents des Etats-Unis ont eu un cocker américain : Richard Nixon et Harry Truman. Par rapport au Cocker anglais, le Cocker américain est plus petit avec un museau moins long. Il a été introduit en France en 1956 et reste aujourd’hui beaucoup moins répandu en France que le Cocker anglais. Au niveau du caractère, pas de grande différence entre les deux, mais on dit souvent que les cockers américains sont plus dociles.

Un chien de chasse

Le Cocker est avant tout un chien de chasse qui aime courir, fouiner et jouer. Il a beaucoup d’énergie à dépenser et a besoin de beaucoup d’exercices. Il aboie peu (ce n’est pas un chien de garde).Il adore jouer avec son maître et est très bon aux jeux d’agilité. Il s’entend très bien avec les enfants avec qui il adore jouer. C’est un chien qui a besoin de beaucoup de contacts humain, il n’est pas adapté pour vivre seul dans un jardin toute la journée.

Caractéristiques physiques :

Le Cocker américain pèse entre 9 et 13 kg et mesure entre 34 et 39 cm. Sa fourrure longue en fait un chien souvent apprécié lors des concours canins. Son pelage peut-être de plusieurs couleurs : noir,brun,fauve. Son allure donne l’impression d’un chien joyeux et affectueux, sa queue est toujours en mouvement.

Education

Faites-lui faire suffisamment d‘exercice autrement il ne sera pas heureux et risque de faire des bêtises en votre absence. Avant de laisser votre chien seul pour un long moment, emmenez-le faire une longue balade.

Conditions de vie

Le Cocker américain peut vivre en appartement mais a besoin d’exercices quotidiennement car c’est à l’origine un chien de chasse.

Santé

Le cocker est globalement un chien robuste. Cependant, il faut être vigilant à leurs oreilles qui peuvent facilement s’infecter à cause de leur longueur. Les yeux doivent être aussi inspectés régulièrement pour éviter les conjonctivites. Un chien de cette race vit en moyenne de 13 à 15 ans. D’après une étude américaine, les principales causes de décès sont le cancer (23%), la vieillesse (20%), les maladies cardiaques (8%), les maladies auto-immunes (8%).

Entretien

Il est important de brosser quotidiennement les poils du Cocker américain. Utilisez un peigne pour démêler les poils du chien. Vous pouvez utiliser un spray démêlant pour vous faciliter la tâche. En tous les cas, utilisez un shampooing conçu pour les chiens car ces derniers ont un type de peau différent des humains.

Coût

Deux possibilités s’offrent à vous pour acheter un Cocker américain. Soit vous faites appel à un particulier avec le peu de garanties que cela offre, soit vous faites appel à un éleveur. Ensuite, sachez qu’il faut aussi tenir compte des autres dépenses régulières que vous aurez à faire (alimentation, vaccins, jouets…). Voir une estimation du coût annuel d’un Cocker Américain.

Trouver un éleveur

Cette race de chien n’est pas très répandue en France mais il y a des éleveurs qui produisent de très bons chiens. Voici quelques adresses :

http://www.cocker-beagle.fr/ (département 02 – Aisne)

http://www.elevage.canin.domaineduvieuxfour.fr/ (département 37 – Indre et Loire)

http://montpegase.free.fr/index2.htm (département 42 – Loire)

http://www.lejardindeskorrigans.fr/ (département 56 – Morbihan)

http://www.auchienbranche.com/ (département 62 – Pas-de-Calais)

Livres :

Voici un livre sur les Cockers américains :
Le cocker américain de Laurent Pichard

L’alimentation du Cocker

Vous vous demandez sans doute quelle type d’alimentation donner à votre Cocker et dans quelles quantités. La réponse dépend de plusieurs choses : de l’âge du chien, de son niveau d’activité et du type de nourriture que vous lui donnez. Ne vous fiez pas à son appétit, les Cockers sont gourmands ont tendance à manger tout ce qu’on leur donne, surtout quand c’est bon!

Nourrir un chiot Cocker

Les chiots sont comme des enfants, ils ont besoin de suffisamment de nourriture pour être actif tout au long de la journée et grandir. Au tout début, pour savoir quelle quantité de nourriture leur donner, demandez à l’éleveur ou à l’ancien propriétaire quelle quantité et quelle type de nourriture il a reçu. Une fois chez vous, continuez à donner la même chose pour ne pas perturber votre chien. Ensuite, progressivement, changez de type de nourriture si vous le souhaitez.

Sinon, une règle simple est de suivre les instructions fournies sur les emballages de nourriture pour chien. Si vous voyez que votre chien prend un peu trop de poids, diminuez les quantités. En effet, avoir un chien en surpoids n’est pas bon pour sa santé.

A quelle fréquence faut-il nourrir un chiot ? Donnez-lui à manger deux fois par jour à heures fixes. Fixez des horaires et respectez-les. Si vous voyez votre chiot mordiller vos affaires, c’est qu’il fait ses dents, ce n’est pas parce qu’il a faim.

Nourrir un Cocker adulte

Une fois votre chien adulte, il est plus facile de le nourrir. Vous connaissez votre chien, surveillez son poids et savez de quelles quantités il a besoin. Si il prend du poids, il suffit de diminuer les friandises ou la quantité de nourriture dans sa gamelle. Si vous avez du mal à vous y retrouver, profitez d’une visite chez le vétérinaire pour faire peser votre chien et demandez un avis. Il vous dira si votre chien est en surpoids ou pas.

Ne vous fiez pas toujours aux étiquettes

Les recommandations qui figurent sur les paquets de croquettes ou conserves ne sont pas fiables à 100%. Souvent les quantités à donner sont un peu sur-estimées. Les industriels ont en effet intérêt à vous faire acheter le plus de nourriture possible.

Un autre problème avec les étiquettes, c’est qu’elle affichent des quantités « moyennes ». Si votre chien est plus actif que la moyenne, il aura besoin de plus de nourriture. L’inverse est vrai si votre chien ne se dépense pas beaucoup. Les quantités indiquées sur la nourriture industrielles sont donc à prendre à titre indicatif.

Quelques règles à respecter :

 

  • Il ne faut jamais déranger un animal lorsqu’il est en train de manger.

 

  • Votre Cocker doit manger sa nourriture à température ambiante. Evitez les aliments froids qui sortent du frigo ou qui seraient brûlant (si vous lui donnez à manger la même chose que vous).

 

  • Lors des fortes chaleurs, votre chien doit manger sa gamelle rapidement sinon la pâtée peut tourner et rendre votre chien malade.

 

  • Vous devez toujours laisser un bol d’eau à disposition de votre chien. Jetez l’eau restante à la fin de la journée, nettoyez le bol et remettez de l’eau fraîche dedans.

 

  • Nettoyez la gamelle de votre chien après chaque repas.

 

  • Certains aliments sont toxiques pour les chiens et ne doivent pas être ingérés : le chocolat, les raisins, les noix, des bonbons sans sucre avec du xylitol, les oignons et l’ail.

L’éducation du Cocker

L’éducation du Cocker est à la portée de n’importe quel propriétaire motivé et patient. En effet, cette race de chien est très intelligente et curieuse. Votre chien sera ravi d’apprendre de nouvelles choses, d’interagir avec vous et de vous faire plaisir, même si bien sûr tout ne marchera pas du premier coup.

Adaptez votre dressage en fonction de l’âge et de l’expérience passée du chien :

Si vous devez dresser un chiot, ce sera plus facile car il n’aura pas été influencé par d’autres qui ont déjà essayé de l’éduquer.

Si vous devez dresser un chien plus âgé ou déjà adulte, vous réussirez à le faire obéir mais il sera un peu plus têtu.

Sociabilisez votre Cocker.

C’est indispensable quel que soit l’âge de votre chien, il doit apprendre à bien se comporter lorsqu’il rencontre d’autres personnes ou d’autres chiens.

Utilisez une cage à bon escient 

Les américains utilisent beaucoup cette technique. Cela peut sembler choquant ou cruel de laisser un animal en cage mais en réalité l’objectif est de créer un endroit où le chien se sent en sécurité. Il ne s’agit bien évidemment pas d’une punition ou de le laisser dedans pendant des heures la journée. Auquel cas il risque d’avoir un comportement agressif.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire ce tutoriel sur comment éduquer son chiot à la propreté avec une cage

Apprenez-lui d’abord les ordres basiques…

Les ordres basiques sont « couché », « assis », « pas bouger ». Apprenez-lui à obéir et à respecter ces ordres de base. Félicitez-le lorsqu’il a bien exécuté la demande. Pour être efficace, utilisez des mots simples comme « laisse » au lieu de « laisse ce truc par terre ».

Puis apprenez-lui à faire d’autres choses 

Vous pouvez apprendre à votre chien à ramener les objets, à jouer au frisbee ou à réaliser des parcours d’agilité.

Promenez votre chien tous les jours en commençant par une laisse courte. Cela lui permettra de s’habituer à marcher à côté de vous. Il prendra l’habitude de ne plus tirer sur la laisse et vous pourrez ensuite le promener avec une laisse plus longue.

Encouragez votre Cocker pendant le dressage

Donnez des récompenses à votre chien et félicitez-le quand il réussit quelque chose.

Restez patient quand vous êtes en phase d’apprentissage. Si vous vous énervez, cela ne fera pas avancer les choses.

Evitez de crier et de râler lorsque vous entraînez votre chien. Adopter un ton ferme et autoritaire sans élever la voix est ce qui fonctionnera le mieux.

Ne frappez jamais votre Cocker. Cela n’aidera pas à l’apprentissage et ne fera que lui faire peur. Si il ne suit pas vos instructions, ne donnez-pas de récompense et dites lui « non » gentiment. Recommencez jusqu’à ce qu’il comprenne (4 ou 5 fois de suite pas plus). En cas d’échec, réessayez un peu plus tard dans la journée ou le lendemain.

Afin d’en savoir plus sur l’éducation du Cocker, nous vous invitons à lire également cet article.